Philosophia Perennis

Accueil > Tradition hindoue > Lavastine : L’Âtman

Lavastine : L’Âtman

jeudi 29 mars 2018

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

Les langues germaniques désignent sous le nom Heiligkeit sainteté
santidade
sainthood
saint
santo
Heiligkeit
holiness
santidad
ou Holiness ce que nous appelons la Sainteté. Or heilig ou holy (healthy) dérivent des mots Wort
mot
palavra
palabra
word
Worte
rema
parole
mot
mots
vāk
vāc
Heil ou Whole, grec Olon, (d’où cath-oli-cisme) qui désignent la Totalité Ganze
Ganzheit
Ganzsein
Ganzseinkönnen 
le tout
totalité
être-tout
pouvoir-être-tout
intégralité
entièreté
o todo
totalidade
ser-todo
ser-um-todo
nikhila
totality
. Dans les langues sémitiques, le salut salut
salvação
salvación
salvation
σωτηρία
σωτηρ
soteria
soter
s’exprime par les mots : Shalom paix
paz
peace
shalom
śanti
, Salam, ce qui veut dire : Sois entier ! En latin, d’ailleurs, c’est la même chose puisque salvus (saluus) vient du sanskrit sarvam, la Totalité.

Un homme Mensch
homme
être humain
ser humano
human being
homem
hombre
the man
anthropos
hommes
humanité
humanity
état humain
estado humano
human state
est donc sauf et sauvé quand il est devenu complet, entier. Et l’homme, en Inde comme chez nous, sera donc traditionnellement conçu comme une intégration dans un Soi Selbst
soi-même
Soi
si mesmo
Self
si mismo
A non-personal, all-inclusive awareness.
de ces trois trinité
trois
triade
ternaire
trindade
três
tríade
ternário
trinity
three
triad
Trimûrti
Trimurti
parties qui le constituent : Buddhi noûs
Vermeinen
notar
intellect
intelecto
νούς
buddhi
buddhih
VIDE intelligence
(Spiritus), Manas esprit
espírito
spirit
mente
mind
manas
mental
(Anima), Deha Körper
corpo
corps
cuerpo
body
Deha
(Corpus). Je ne mérite pas le nom d’homme seulement parce que j’ai un corps, si beau beleza
belo
beauté
beau
beauty
belleza
soit-il ; je ne mérite pas le nom d’homme seulement parce que j’ai une âme âme
psyche
psukhê
alma
soul
atman
ātman
atmâ
âtmâ
, si délicate soit-elle, parce que les animaux aussi ont une âme (anima). Et enfin je ne mérite pas le nom d’homme, seulement parce que j’ai un intellect aigu, car les animaux sont souvent plus intelligents que l’homme (nos ancêtres chasseurs savaient cela). Un homme donc — et c’est la plus ancienne tradition diadosis
tradition
tradição
tradición
de l’Inde — ne mérite ce nom que si son esprit, son âme et son corps sont informes par un Soi-même (Atman), lequel est naturellement brahman Brahman , car ce mot sur lequel on a tant discuté désigne la capacité d’informer (cf. Paul Thieme : Formung). Cet Atman-brahman peut donc bien Bien
agathon
agathón
Bem
Bom
Good
Bueno
être conçu comme un « quatrième » terme, mais à la condition expresse de ne pas oublier que c’est par Lui que nous avons des pensées, des sentiments Gefühle
sentiment
sentiments
sentimentos
feelings
sentimientos
emotion
emoção
emoción
emotions
emoções
emociones
bhava
et des sensations, loin de pouvoir possibilité
potentialité
Toute-Possibilité
pouvoir
poder
power
Le penser denken
pensar
penser
think
pensamento
pensée
pensamiento
thinking
, L’éprouver et Le sentir, comme le dit d’ailleurs la Keno-upanishad Upanishad
Upanishads
Upanixade
Upanixades
. Il ne s’agit donc pas de voir en Lui une fin que l’on puisse atteindre au terme d’une Voie, car on tomberait dans l’erreur de couper l’homme en deux dualité
dyade
duality
dualidad
dualidade
dois
two
deux
.

Le Spiritualisme (puisque c’est de cette erreur qu’il s’agit) communément attribué à l’Inde la plus ancienne, n’appartient en fait qu’à une Inde tardive, décadente. Négligeant désormais ce que disait la Voix, pour ne plus avoir posséder
avoir
possuir
ter
possess
posuir
à l’accomplir, l’Hindou devenu individualiste ne voulait plus que Connaître connaissance
gnosis
intuition intellectuelle
gnôsis
connaître
conhecer
gnose
knowledge
know
conocer
conocimiento
conhecimento
jñāna
jnāna
jnana
, Être, Celui qui parlait. Cependant, le Soi est notre Enveloppe sociale à partir de laquelle les parties qui nous composent se sont développées. Ainsi n’a-t-il pas à être connu ou réalisé autrement que comme l’Amour amour
eros
éros
amor
love
qui nous porte porte
porta
puerta
gate
door
à Le laisser Se manifester à travers nous : esprits, âmes et corps. Sous son nom de brahman, il ne cesse de nous informer. Il est une matrice. En sanskrit d’ailleurs garbha a la double signification signification
significação
sentido
sens
meaning
raison d'être
de matrice et d’embryon. Comment donc pourrait-on les séparer ou les réunir ?

Cependant les « vedântistes » hindous s’acharnèrent à méditer cette union déification
theosis
deificação
deificación
union
união
unión
. Atmanam viddhi, connais Vâtman. Oui, il ne s’agit même que de cela : Connais-toi ! Mais ce n’est que pour cette raison qu’il y a plus dans le Total que dans les parties. Cela ne signifie pas que nous puissions être entiers, sauvés, en faisant abstraction des parties.

Or il semble non douteux qu’une certaine Inde, celle-là même qui devait rejeter la doctrine doctrine
doutrina
canon
cânone
du tri-varga a commis cette erreur contre laquelle a peut-être protesté le Bouddha Bouddha
Buddha
Buda
boudhisme
buddhism
budismo
. S’il est une parole en effet qui soit sortie de sa bouche, c’est bien celle-ci : ANATTA anatta
Anātman
Anattā
muga
Il n’y a pas d’Atman
, il n’y a pas l’Atman (atta, en pâli). Ne voulait-il pas dire : Cet Atman que vous concevez comme une substance Substanz
substance
substância
substancia
Substanzialität
substancialité
substancialidade
substantiality
substancialidad
autonome n’existe pas. Il niait, semble-t-il, l’existence Existenz
existence
exister
existentia
existência
existencia
bios
arrondie, satisfaite, d’un quatrième terme qui n’aurait pas été l’englobant ou le formateur (brahman) des trois premiers. Ce qui est sûr, c’est que dans la querelle qui sévit entre Hindouisme et Bouddhisme depuis 2.500 ans, tout indique qu’un retour à des notions védiques expressément rejetées par le Bouddhisme, obscurcies ou négligées par le Vedântisme, pourrait seul apporter la lumière Licht
lumière
luz
light
phos
prakāśa
prakasha
.

Nous avons dit qu’en ajoutant à la série primordiale : Dharma dharma
dhamma
, Artha richesse
abondance
riqueza
abundância
wealth
prospérité
Artha
moyens
means
meios
, Kâma plaisir
prazer
pleasure
hedone
kama
kāma
kâma
amour du plaisir
philedonía
(qui était parfaitement suffisante, puisque la réunion "varga" de ces trois produisait le « Souverain Bien ») un quatrième terme spécifique désignant le Salut (Moksha délivrance
libération
liberação
liberation
liberación
moksha
mokṣa
), l’Inde avait franchi un pas fatal. Mais pourquoi ? La raison dianoia
la raison
raison discursive
reason
razão
razón
est apparente. Si, avec l’obtention de ce quatrième but de vie Leben
vie
vida
life
zoe
, on devait se trouver délivré des trois premiers, comment n’aurait-on pas raisonné ainsi : Pourquoi nous embarrasser de ce Tri-Varga, c’est-à-dire de toute la peine requise pour développer et harmoniser ces trois valeurs Wert
valeur
valor
value
Werte
valeurs
valores
values
valioso
valuable
tesouro
treasure
trésor
naturellement divergentes : Vertu arete
excellence
vertu
vertue
virtude
virtue
virtud
, Richesse, Plaisir, si le but ultime est de nous en délivrer ?

La tradition vraie — l’Inde est un pays de longues survivances — ne devait pas périr cependant. A preuve, ces mots de Shankarâchârya (IXe siècle) dans ses Commentaires sur la Bhagavad Gitâ, II, 55 : L’obtention du but véritable de la vie ne signifie rien de plus que le perfectionnement des moyens qui y conduisent. C’est exactement ce que nous avait dit Manou. La différence entre Manou et Shankara Shankara
Shamkara
Sankara
Śañkara
Shankarasharya
Çankara
Śankara
Çamkara
est que le premier enseignait les trois moyens requis par le Pravritti-Mârga, la Voie Tao
Dao
la Voie
The Way
qui passe par la vie en ce inonde, tandis que le second enseignait les moyens requis par la voie « monastique » (Nivritti-Mârga) qui renonce à toute vie en ce monde Welt
Weltlichkeit
monde
mondanéité
mundo
mundidade
mundanidade
worldliness
mundanidad
Olam hazé
dṛśyam
.

VOIR AUSSI : TRI - VARGA (Les Trois Valeurs)


Voir en ligne : ATMAN

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?