Philosophia Perennis

Accueil > Le Bouddhisme > Wei Wu Wei : le temps et l’espace (OS1)

Wei Wu Wei : le temps et l’espace (OS1)

mardi 17 avril 2018

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

Français

Nous avons tendance tendance
tendência
tendency
qualité
qualidade
calidad
quality
attribut
atributo
atribute
guna
gunas
à mal Übel
Böse
mal
evil
maligno
malefic
the bad
kakos
comprendre verstehen
entendre
comprendre
entender
compreender
comprender
understand
la nature nature
physis
phusis
phúsis
natura
natureza
naturaleza
et à exagérer l’importance du « temps » et de « l’espace Raum
Räumlichkeit
räumlich
espace
espacialité
espaço
espacialidade
espacial
espacio
espacialidad
space
spaciality
spatial
 ».

Il n’y a pas de telles « choses » (elles n’existent pas en elles-mêmes) : elles apparaissent dans l’existence Existenz
existence
exister
existentia
existência
existencia
bios
apparente, c’est-à-dire qu’elles « fonctionnent » seulement comme un mécanisme permettant aux événements étendus spatialement et séquentiellement de devenir cognitifs. Elles accompagnent les événements et rendent leur développement réalisable. En eux-mêmes, ils n’ont aucune existence. Ce sont des apparences, et leur existence apparente est déduite des événements qu’elles accompagnent et rendent perceptibles. Elles sont hypothétiques, comme l’éther akasha
âkâça
âkâsha
éther
éter
aither
, des symboles symbolon
symbolisme
symboles
symbole
simbolismo
símbolo
símbolos
symbol
symbolism
symbols
, comme l’algèbre, des inférences psychiques pour aider à la connaissance connaissance
gnosis
intuition intellectuelle
gnôsis
connaître
conhecer
gnose
knowledge
know
conocer
conocimiento
conhecimento
jñāna
jnāna
jnana
de l’univers Univers
Universo
Universe
que nous objectivons, et ils ne préexistent pas, ne survivent pas, ils sont utilisés en fonction Funktion
fonction
função
function
función
de chaque événement Ereignis
événement
acontecimento
acontecimento apropriador
acontecimiento
enowning
evento
event
tel qu’il se produit.

Là où il n’y a pas d’événement, il n’y a pas besoin Notwendigkeit
nécessité
necessidade
necesidad
necessity
besoin
need
ananke
de « temps » ou d ’« espace » — et en leur absence nous ne sommes plus en esclavage — car il n’y a personne Einzelnhet
singularité
singularidade
singularity
singularidad
individuality
individualidade
individualidad
individuation
individuação
individu
indivíduo
individuum
individual
vereinzelt
isolé
Vereinzeltung
isolement
Vereinzelung
esseulement
singularização
créature
criatura
creature
personne
pessoa
person
pour croire croyance
croire
crença
crer
belief
believe
qu’il est lié.

Le temps Zeit
le temps
o tempo
the time
el tiempo
chronos
kala
n’est qu’une inférence, conçue pour expliquer la croissance, le développement, l’extension et le changement anicca
impermanence
impermanência
changement
mudança
change
altération
alteração
modification
modificação
, qui constituent une autre direction direction
direção
dirección
directions
direções
direcciones
de mesure au-delà des trois trinité
trois
triade
ternaire
trindade
três
tríade
ternário
trinity
three
triad
Trimûrti
Trimurti
que nous connaissons et perpendiculairement au volume ; et « passé », « présent » et « futur » sont des inférences dérivées de cette interprétation temporelle de la dimension supplémentaire dans laquelle l’extension semble se produire Herstellen
produire
produzir
production
producir
Herstellung
produção
production
poiesis
poiein
producteur
produtor
productor
. Toutes les formes de temporalité sont donc conceptuelles et imaginées.

Ainsi, la prophétie prophétie
profecia
profecía
prophecy
prophète
profeta
prophet
ou précognition est la perception Wahrnehmung 
Vernehmen
perception
percepção
percepción
d’une autre direction de mesure, au-delà de celle du temps, un quatrième angle droit, où, comme dans le cas de chaque dimension supérieure, les inférieurs sont perçus comme un ensemble, de sorte que les « effets » de les « causes » sont aussi évidentes dans ce que nous appelons l’avenir que dans ce que nous appelons le passé.

L’événement ne se produit que dans l’esprit esprit
espírito
spirit
mente
mind
manas
mental
du percepteur, singulier ou pluriel selon le cas, et aucun événement ne peut être autre chose qu’un souvenir quand nous le connaissons. Aucun événement n’est autre chose qu’une expérience expérience
aisthesis
experiência
sensação
impressão
impression
impresión
sensación
sensation
sentience
vāsanā
psychique. Les événements ou souvenirs d’événements sont des objectivations dans la conscience Gewissen
conscience
consciência
conciencia
consciencia
Bewusstsein
Bewußtsein
consciencidade
consciousness
conscient
purusârtha
samvid
bodha
cit
chit
.

Original

We tend to misunderstand the nature, and exaggerate the importance, of ’time’ and ’space’.

There are no such ’things’ (they do not exist in their own right droite
direita
right
) : these come into apparent existence, i.e., they ’function’ only as a mechanism whereby events, extended spatially and sequentially, may become cognisable. They accompany events and render their development realisable. In themselves they have no existence whatever. They are appearances, and their apparent existence is deduced from the events they accompany and render perceptible. They are hypothetical, like the ’ether’, symbols, like algebra, psychic inferences to aid in the cognisance of the universe we objectify, and they neither pre-exist, nor survive apart from, the events they accompany, but are utilised in function of each such event as it occurs.

Where there is no event there is no need of ’time’ or of ’space’—and in their absence we are no longer in bondage —for there is no one to believe that he is bound.

Time is only an inference, devised in an effort to explain growth, development, extension and change, which constitute a further direction of measurement beyond the three that we know and at right angles to volume ; and ’past’, ’present’ and ’future’ are inferences derived from this temporal interpretation of the further dimension in which extension appears to occur. All forms of temporality, therefore, are conceptual and imagined.

Thus prophecy or precognition is perception from a further direction of measurement, beyond that of time, a fourth right angle, wherefrom—as in the case of each superior dimension—the inferior ones are perceived as a whole, so that the ’effects’ of ’causes’ are as evident evidência
évidence
evidence
evidente
evidencia
evident
in what we call the future as they are in what we call the past.

The event only occurs in the mind of the perceiver of it, singular or plural as the case may be, and no event could be anything but a memory mnemosyne
memória
mémoire
memory
when we know it. No event is anything but a psychic experience. Events, or memories of events, are objectivisations in consciousness. (The Open Secret, §1, p. 2-3)


Voir en ligne : OPEN SECRET

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?