Philosophia Perennis

Accueil > Tradition hindoue > Silburn : la séparation

Silburn : la séparation

dimanche 22 avril 2018

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

Pour les sivaïtes, l’énergie divine divin
divinité
divino
divindade
divindad
divine
divinity
Godhead
indifférenciée, de par sa liberté Freiheit
liberté
liberdade
freedom
liberdad
eleutheria
svātantrya
Atiguna
, s’amuse à se cristalliser [1] telle une eau eau
água
water
hydro
vivante et limpide solidifiée par les froids. Le Tout Ganze
Ganzheit
Ganzsein
Ganzseinkönnen 
le tout
totalité
être-tout
pouvoir-être-tout
intégralité
entièreté
o todo
totalidade
ser-todo
ser-um-todo
nikhila
totality
fissuré n’est plus que glaçons figés, allant à la dérive et en constante collision. Ces fragments (aņu), êtres impuissants, ont perdu le sentiment Gefühle
sentiment
sentiments
sentimentos
feelings
sentimientos
emotion
emoção
emoción
emotions
emoções
emociones
bhava
du Tout et ne peuvent le retrouver par eux-mêmes.

C’est le feu Feuer
fogo
feu
fire
pyr
Agni
têjas
tejas
de l’Énergie divine, le feu de la grâce, qui seul se révèle apte à faire fondre les glaçons.

Si la grâce est faible, le feu couve : du cœur coeur
kardia
cœur
coração
coración
heart
hŗdaya
il fait se dégager de minces filets d’eau qui creusent peu à peu des canaux, l’individu Einzelnhet
singularité
singularidade
singularity
singularidad
individuality
individualidade
individualidad
individuation
individuação
individu
indivíduo
individuum
individual
vereinzelt
isolé
Vereinzeltung
isolement
Vereinzelung
esseulement
singularização
créature
criatura
creature
personne
pessoa
person
l’attise constamment, aidant à la fonte par son application ; les canaux, dégagés de leurs limitations s’élargissent peu à peu et l’eau coule vers le fleuve de l’énergie. C’est la voie Tao
Dao
la Voie
The Way
de l’activité Yin
Yang
passivité
activité
passif
actif
.

Avec une grâce plus forte la rapidité de la fonte fait confluer tous les courants vers le centre centre
centro
center
de la glace qui communique elle-même avec l’eau environnante ; les glaçons — représentations ou images — subsistent dans les profondeurs, mais il suffit qu’ils s’enfoncent et se perdent dans la force du fleuve qui les emporte pour qu’ils disparaissent : c’est la voie de la connaissance connaissance
gnosis
intuition intellectuelle
gnôsis
connaître
conhecer
gnose
knowledge
know
conocer
conocimiento
conhecimento
jñāna
jnāna
jnana
.

Si la grâce est surabondante, toute la glace tombe d’un coup à l’irruption d’un puissant volcan sous-marin qui affleure en surface et dont les flammes fulgurent : c’est la voie de la volonté voluntas
volonté
vontade
voluntad
volition
the will
icchā
.

Dans la Non-Voie, il n’y a qu’une seule et même eau... (Hermès Hermetismo
Hermes
Hermétisme
Hermetism
Hermès
Corpus Hermeticum
Poimandres
Poimandrès
I, p. 75)


Voir en ligne : LILIAN SILBURN


[1Telle est l’œuvre de apohanaśakti, énergie divine qui dissocie, rétrécit, coagule et fige, et dont procèdent les vikalpa. Cf. ici, p. 142, 144 et 166. Eckhart disait de même : « la nature divine est la grande diviseuse ». Cf. Evans, p. 117.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?