Philosophia Perennis

Accueil > Tradition hindoue > Padoux : vimarśa - prise de conscience active

Padoux : vimarśa - prise de conscience active

lundi 23 avril 2018

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

vimarśa parāmarśa
acte de conscience
prise de conscience
tomada de consciência
vimarśa
prise de conscience active
 : c’est un des termes importants, mais difficile à bien Bien
agathon
agathón
Bem
Bom
Good
Bueno
cerner (et à traduire) du Trika. vimarśa vient de vi-M ŖŚ : toucher, sentir, se rendre compte, percevoir, réfléchir, examiner, éprouver, hésiter (préfixe vi), d’où : considération, réflexion, épreuve, critique, connaissance connaissance
gnosis
intuition intellectuelle
gnôsis
connaître
conhecer
gnose
knowledge
know
conocer
conocimiento
conhecimento
jñāna
jnāna
jnana
, intelligence intelligence
inteligência
inteligencia
— dans l’Abhidharmakośa : doute, examen Untersuchen
rechercher
recherche
investigar
investigação
investigación
investigation
anvīksikī
anviksiki
anvesanā
observation
examen
. Ce terme revient souvent dans les textes du Trika et avec des valeurs Wert
valeur
valor
value
Werte
valeurs
valores
values
valioso
valuable
tesouro
treasure
trésor
assez nombreuses. Vimarśa se définit d’abord par rapport Beziehung
Bezug
Verhältnis
Weiter-reden 
relation
relação
relación
rapport
à prakāśa Licht
lumière
luz
light
phos
prakāśa
prakasha
, comme on l’a vu (Padoux : prakāśa - lumière). C’est alors la prise de conscience Gewissen
conscience
consciência
conciencia
consciencia
Bewusstsein
Bewußtsein
consciencidade
consciousness
conscient
purusârtha
samvid
bodha
cit
chit
de la pure lumière de la Conscience, la libre activité Yin
Yang
passivité
activité
passif
actif
de la conscience, ce qui lui donne vie Leben
vie
vida
life
zoe
 : sa prakāśajīvitasvabhāvo vimarśah (I.P.v. IPV
ĪPV
I.P.v.
Īśvarapratyabhijñāvimarśinī
Commentary to the Verses on the Recognition of the Lord
, I, 5, 20) ; elle correspond à l’aspect forme
eidos
eîdos
aspecto
perfil
aspect
d’énergie de la conscience et est identique à parā vāk Wort
mot
palavra
palabra
word
Worte
rema
parole
mot
mots
vāk
vāc
. Cet aspect d’énergie, d’activité, de vie, de vimarśa est souligné par le fait qu’on rencontre souvent l’expression : vimarśaśakti, énergie de prise de conscience alors que śakti n’est jamais accolé au terme prakāśa. C’est donc vraiment l’aspect d’énergie de la conscience, celui qui manifeste l’univers Univers
Universo
Universe
, et c’est ainsi que vimarśa intervient à propos des mantra AHAM (ou MAHA) ; ainsi dans le P.T.v. P.T.v.
Parātrimśikāvivarana
Parātrimśikāvivarana d’Abhinavagupta
pages 55, 58, ou encore page 75, où Abhinavagupta Abhinavagupta
Abhinava
AG
Abh
Abhinavagupta (950-1020), maître du shivaïsme du Cachemire, aussi maître en yoga, tantra, poétique, dramaturgie.
ajoute que aham-vimarśa est liberté Freiheit
liberté
liberdade
freedom
liberdad
eleutheria
svātantrya
Atiguna
totale et émerveillement indifférencié. Dans l’I.P.v., Abhinavagupta dit de même que le Suprême Seigneur manifeste l’univers grāce à son activité, ou son omnipotence (kartŗtvāt) que caractérise vimarśaśakti (I.P.v., I, 5, 15 ; — vol. 1, pp. 267-8).

Mais il est encore d’autres emplois de vimarśa : cette prise de conscience active et vivante est en effet considérée comme étant la condition du sujet sujet
objet
sujeito
objeto
subject
object
Subjekt
Objekt
conscient (pramātŗ) en tant qu’il perçoit le monde Welt
Weltlichkeit
monde
mondanéité
mundo
mundidade
mundanidade
worldliness
mundanidad
Olam hazé
dṛśyam
et qu’il y réagit. Ainsi dans l’I.P.v. (II, 3, 10-11), la perception Wahrnehmung 
Vernehmen
perception
percepção
percepción
des. objets différents que pralyavamarśa fait concevoir begreifen 
concevoir
conceber
Begriff
conceito
concept
conception
concepção
concepción
comme identiques est vimarśa : yo vimarśah saivāyam padārtha ityekapratyavamarśarūpah (vol. 2, p. 117). Enfin vimarśa peut être associé à la parole (vāg-vimarśa) et, dans ce cas, ce terme a la même valeur que pratyavamarśa, étant, comme lui, lié à une [76] énonciation intérieure (antarabhilāpa) qui est une forme subtile et non-manifeste du langage Sprache
língua
langue
lengua
linguagem
language
langage
lenguaje
sur laquelle le langage empirique se fonde ontologiquement et épistémologiquement (I.P.v., II, 4, 18).

La valeur de vimarśa qui est présente ici, est celle d’énergie de la Conscience qui manifeste l’univers. Cette manifestation Offenbarkeit
manifestação
manifestation
manifestación
Bekundungsschichten
est décrite comme s’étendant jusqu’au niveau le plus bas de la parole, donc comme liée aux étapes de la parole. On peut donc penser denken
pensar
penser
think
pensamento
pensée
pensamiento
thinking
qu’il y a ici au moins une allusion au rôle de vimarśa dans la philosophie Philosophie
philosophy
filosofia
filosofía
φιλοσοφία
philosophia
de la parole du sivaïsme cachemirien.

Quant à la traduction, je traduis vimarśa par « prise de conscience » ou « prise de conscience active », ou parfois, lorsque vimarśa est corrélatif de prakāśa, par « libre activité de la Conscience », traductions peu satisfaisantes d’ailleurs.


Voir en ligne : LA PARĀTRĪŚIKĀLAGHUVṚTTI DE ABHINAVAGUPTA

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?