Philosophia Perennis

Accueil > Tradition hindoue > Jean Klein : l’écoute

Jean Klein : l’écoute

dimanche 20 mai 2018

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

Pouvez-vous parler de l’état d’écoute Hören 
l’entendre
escutar
escuta
oír
hearing
Hinhören
écoute
écouter
et de la perspective de sa source ?

Vous savez que cette intuition intuition
intuitio
intuitus
intuição
intuición
se découvre dans le fait que tout ce qui est projeté n’a pas d’indépendance, dérive de la conscience Gewissen
conscience
consciência
conciencia
consciencia
Bewusstsein
Bewußtsein
consciencidade
consciousness
conscient
purusârtha
samvid
bodha
cit
chit
. L’aspirant est appelé, guidé vers l’ultime sujet sujet
objet
sujeito
objeto
subject
object
Subjekt
Objekt
afin qu’il découvre la source de lui-même. Nous devons partir du point où nous nous trouvons effectivement, quel qu’il soit ; ce qui se présente à nous – notre corporalité, nos sensations, émotions, pensées – doit être accepté, écouté profondément, nous ne devons pas vouloir quelque chose, mais il faut pressentir l’écoute afin qu’elle se révèle à nous. Le centre centre
centro
center
de gravité mis sur l’écouté se déplacera alors vers l’écoute, d’où ce qui est dit, au fond, découle. À ce moment-là, c’est une réalité Bestand
Grundbestand
Realität 
réalité
realité fondamentale
réalité subsistante
real
réel
realidad
realidade
reality
pour nous. Ce qui est entendu peut être amen Amen
Amém
Āmēn
Āmyn
é à de multiples niveaux, avoir posséder
avoir
possuir
ter
possess
posuir
des extensions sans fin, mais par ces moyens richesse
abondance
riqueza
abundância
wealth
prospérité
Artha
moyens
means
meios
nous ne sortirons pas de cet univers Univers
Universo
Universe
de souffrance douleur
dor
dolor
pain
lype
souffrance
sofrimento
sofrimiento
suffering
.

L’écoute ne peut être ni améliorée, ni perfectionnée, car elle est toute perfection perfection
perfeição
perfección
entelecheia
. Elle se manifeste quand le mental esprit
espírito
spirit
mente
mind
manas
mental
est percuté par l’émerveillement, quand il ne se réfère plus à quoi que ce soit. Or, nous n’ignorons pas que cette satisfaction joie
alegria
alegría
happiness
satisfaction
satisfação
satisfacción
contentement
contentamento
contentamiento
euthymia
ananda
ānanda
béatitude
totale est attribuée par erreur à l’objet. Celui qui connaît la perspective juste sait donc que le motif de cet apaisement repos
repouso
stillness
quietud
quietness
passividade
doçura
quietude
quiescence
recueillement
recolhimento
apaisement
hesychia
śānta
Śamah
ne se trouve pas de cette façon, l’objet n’est qu’un reflet reflet
reflexo
reflex
du silence silence
silêncio
silencio
discrétion
sobriété
discrição
sobriedade
discretion
sobriety
sobriedad
. L’écoute surgit de cet éblouissement vers lequel elle pointe, où rien n’est suscité, rien ne se présente ; comme si nous étions dans une chambre obscure où de nombreuses fenêtres seraient brusquement ouvertes, la pièce se trouverait subitement inondée de lumière Licht
lumière
luz
light
phos
prakāśa
prakasha
. C’est instantané, tout est devenu clair, lumineux.


Voir en ligne : LA ALEGRÍA SIN OBJETO