Philosophia Perennis

Accueil > Philosophia > Schuon : Pour atteindre la vérité

Schuon : Pour atteindre la vérité

samedi 15 novembre 2008

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

Original

Pour atteindre la vérité aletheia
alêtheia
veritas
vérité
truth
verdad
verdade
Wahrheit
, il faut réveiller en soi Selbst
soi-même
Soi
si mesmo
Self
si mismo
A non-personal, all-inclusive awareness.
— si c’est possible — la faculté intellective, et non s’efforcer à « expliquer » par la raison dianoia
la raison
raison discursive
reason
razão
razón
des réalités qu’on ne « voit » pas ; or, la plupart des philosophies partent d’une sorte de cécité axiomatique, d’où leurs hypothèses, leurs calculs, leurs conclusions, toutes choses plus ou moins inconnues en métaphysique Metaphysik
métaphysique
metafísica
metaphysics
pure, la dialectique dialectique
dialegesthai
dialegein
dialética
dialéctica
dialectic
de celle-ci étant avant tout fondée sur l’analogie analogia
analogie
analogy
analogía
et le symbolisme symbolon
symbolisme
symboles
symbole
simbolismo
símbolo
símbolos
symbol
symbolism
symbols
. (Frithjof Schuon Schuon Frithjof Schuon (1907-1998), pérennialiste, lecteur et correspondant du métaphysicien français René Guénon. , Perspectives spirituelles et faits humains)

Serra

Para alcanzar la verdad, hay que despertar despertar
éveil
awake
awakening
despiertar
Bodhi
en uno L'Un
hen
hén
Uno
the One
mismo —si es posible— la facultad intelectiva, y no esforzarse en « explicar » mediante la razón unas realidades que uno no « ve ». Ahora bien Bien
agathon
agathón
Bem
Bom
Good
Bueno
, la mayoría de las filosofías parten de una especie de ceguera axiomática ; y de ahí sus hipótesis, sus cálculos, sus conclusiones, cosas, todas ellas, más o menos desconocidas en metafísica pura, ya que la dialéctica de ésta se basa ante todo en la analogía y el simbolismo.

Cutsinger

In order to reach the truth it is necessary to awaken in oneself if possible the intellectual faculty, not to strive to “explain” realities one does not “see” with the reason ; now most philosophies start from a sort of axiomatic blindness, whence their hypotheses, calculations, conclusions—all of which are more or less unknown in pure metaphysics, the dialectic of which is founded first of all on analogy and symbolism.


Voir en ligne : FRITHJOF SCHUON

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?