Philosophia Perennis

Accueil > Tradition hindoue > Dyczkowski : Être et Existence

Dyczkowski : Être et Existence

samedi 26 mai 2018

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

Français

Nous avons vu comment le caractère dynamique (spanda Réverbération
réverbération
reverberação
reverberation
reverbaración
vibration
vibração
vibración
echo
eco
tremor
Spanda
) de la conscience Gewissen
conscience
consciência
conciencia
consciencia
Bewusstsein
Bewußtsein
consciencidade
consciousness
conscient
purusârtha
samvid
bodha
cit
chit
absolue est sa liberté Freiheit
liberté
liberdade
freedom
liberdad
eleutheria
svātantrya
Atiguna
d’assumer toute forme forme
eidos
eîdos
aspecto
perfil
aspect
à volonté voluntas
volonté
vontade
voluntad
volition
the will
icchā
par la diversification active de la conscience (vimarśa parāmarśa
acte de conscience
prise de conscience
tomada de consciência
vimarśa
prise de conscience active
) dans le temps Zeit
le temps
o tempo
the time
el tiempo
chronos
kala
et dans l’espace Raum
Räumlichkeit
räumlich
espace
espacialité
espaço
espacialidade
espacial
espacio
espacialidad
space
spaciality
spatial
, lorsqu’elle est dirigée vers l’objet sujet
objet
sujeito
objeto
subject
object
Subjekt
Objekt
et en assume la forme de sensibilisation. Le mouvement Bewegung
mouvement
movimento
movimiento
motion
kinesis
de la conscience absolue est un mouvement créateur, une transition de l’état incréé de l’Être Sein
Seyn
l’être
estre
o ser
seer
the being
be-ing
el ser
esse
sattva
sattā
à l’état créé du Devenir. En ce sens signification
significação
sentido
sens
meaning
raison d'être
, l’Être est dans un état de Devenir perpétuel (satatodita) ; il phénoménalise constamment en expression finie. Le rayonnement Rayonnement
rayonnement
irradiação
irradiación
irradiation
rayons
raios
rays
de l’Etre intérieur innen
intérieur
interior
inner
außen
aussen
extérieur
exterior
outer
Innenseins
être intérieur
ser interior
interiority
antaratva
est la manifestation Offenbarkeit
manifestação
manifestation
manifestación
Bekundungsschichten
du Devenir extérieur et, en tant que tel, est la source constamment renouvelée de lui-même, apparaissant sous le nom de Devenir. Ainsi, le caractère universel (sāmānya) de l’Être s’exprime dans la forme radiante (sphurattā) de chaque phénomène phénomène
fenômeno
phenomenon
phainomenon
. Bien Bien
agathon
agathón
Bem
Bom
Good
Bueno
compris, Être et Devenir sont les faces intérieure et extérieure de la conscience universelle qui se manifeste spontanément, par son pouvoir possibilité
potentialité
Toute-Possibilité
pouvoir
poder
power
inhérent, comme cette polarité. Le visage intérieur (antarmukha) de la conscience est le sujet pur qui, dépourvu de tout contenu objectif, demeure au-delà des royaumes du temps et de l’espace. The Stanzas on Vibration déclarent : « Cet être intérieur est la demeure de l’omniscience et de tous les autres attributs divins. Il ne peut jamais cesser d’exister Existenz
existence
exister
existentia
existência
existencia
bios
parce que rien d’autre ne peut être perçu [en dehors de lui] ».

[78] La face externe de la conscience représente la diversité et le changement anicca
impermanence
impermanência
changement
mudança
change
altération
alteração
modification
modificação
continu de l’univers Univers
Universo
Universe
manifeste - l’objet. Alors que l’extérieur apparaît comme une réalité Bestand
Grundbestand
Realität 
réalité
realité fondamentale
réalité subsistante
real
réel
realidad
realidade
reality
distincte séparée de l’intérieur, l’intérieur contient la totalité Ganze
Ganzheit
Ganzsein
Ganzseinkönnen 
le tout
totalité
être-tout
pouvoir-être-tout
intégralité
entièreté
o todo
totalidade
ser-todo
ser-um-todo
nikhila
totality
de l’extérieur qui apparaît en lui sans diviser sa nature nature
physis
phusis
phúsis
natura
natureza
naturaleza
 : « L’internalité », écrit Utpaladeva Utpaladeva
Utp
Utpala
Utpaladeva (« Seigneur du Lotus Bleu ») ou Utpalācārya (Xe siècle), philosophe shivaïte (śaivasiddhānta) du Cachemire, élève de Somānanda et maître de Abhinavagupta.
, « est un état d’unité Einheit
unité
unidade
unidad
unity
avec le sujet, tandis que l’extériorité est l’état de séparation discordance
discordância
desagreement
discordancia
inharmonie
desarmonia
divisão
separação
division
séparation
división
separación
esprit-divisé
split-mind
mente-dividida
eu-separado
conflit
conflito
conflict
neikos
impureté
souillure
mala
d’avec elle ».

Encore :

S’étant fait manifeste la conscience demeure à la fois le [sujet] intérieur et extérieur [objet]. Elle brille [en elle-même] de telle sorte qu’elle semble éclairer [quelque] autre [la réalité].

Original

We have seen how the dynamic (spanda) character of absolute Absolu
Absoluto
Absolute
Absoluteness
Bhairava
Paramaśiva
consciousness is its freedom to assume any form at will through the active diversification of awareness awareness
being aware
être-conscient
ser-ciente
estar-consciente
dṛṣṭisṛṣṭi
(vimarśa) in time and space, when it is directed at, and assumes the form of, the object of awareness. The motion of absolute consciousness is a creative movement, a transition from the uncreated state of Being Seiende
Seiendes
Seienden
l'étant
étants
ente
entes
sendo
beings
being
to the created state of Becoming. In this sense Being is in a state of perpetual Becoming (satatodita) ; it constantly phenomenalises into finite Endlichkeit
finitude
finitude
finitud
finite
limit
limite
limitação
limitación
limitation
expression. The shining of inner Being is the manifestation of outer Becoming and, as such, is the constantly self Selbst
soi-même
Soi
si mesmo
Self
si mismo
A non-personal, all-inclusive awareness.
-renewing source of its own appearing as Becoming. Thus, the universal character (sāmānya) of Being is expressed in the radiant form (sphurattā) of each phenomenon. Rightly understood, Being and Becoming are the inner and outer faces of universal consciousness which becomes spontaneously manifest, through its inherent power, as this polarity. The inner face (antarmukha) of consciousness is the pure subject which, devoid of all objective content, abides beyond the realms of time and space. The Stanzas on Vibration declare : “That inner being is the abode of omniscience and every other divine divin
divinité
divino
divindade
divindad
divine
divinity
Godhead
attribute. It can never cease to exist because nothing Nichts
néant
nada
nothing
VOIRE vide
else can be perceived [outside it].”

[78] The outer face of consciousness represents the diversity and continuous change of the manifest universe—the object. While the outer appears to be a distinct reality set apart from the inner, the inner contains the totality of the outer which appears within it without dividing its nature : “Internality”, writes Utpaladeva, “is a state of oneness with the subject, while externality is the state of separation from it.” Again :

Having made itself manifest consciousness abides as both the inner [subject] and outer [object]. It shines there [within itself] in such a way Weg
chemin
caminho
way
camino
that it appears to be illumining [some] other [reality].


Voir en ligne : THE DOCTRINE OF VIBRATION

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?