Philosophia Perennis

Accueil > Tradition hindoue > Torella : l’objet dans la mémoire

Torella : l’objet dans la mémoire

lundi 28 mai 2018

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

Français

[...] l’éclat de l’objet sujet
objet
sujeito
objeto
subject
object
Subjekt
Objekt
dans la mémoire mnemosyne
memória
mémoire
memory
ne doit pas être considéré comme un fait mécanique ou autonome, mais doit être inscrit dans le contexte plus large représenté par l’action action
praxis
agir
atuar
ação
act
acción
prattein
libre d’une conscience Gewissen
conscience
consciência
conciencia
consciencia
Bewusstsein
Bewußtsein
consciencidade
consciousness
conscient
purusârtha
samvid
bodha
cit
chit
unitaire et suprême. Comme le dit Abhinavagupta Abhinavagupta
Abhinava
AG
Abh
Abhinavagupta (950-1020), maître du shivaïsme du Cachemire, aussi maître en yoga, tantra, poétique, dramaturgie.
(p.31, 11.17-19), c’est seulement au principe Principe
arche
arkhê
princípio
Princípio
Principio
Principle
de la Conscience, se manifestant comme la conscience de soi Selbst
soi-même
Soi
si mesmo
Self
si mismo
A non-personal, all-inclusive awareness.
interne de tous les actes cognitifs, qu’appartient le pouvoir possibilité
potentialité
Toute-Possibilité
pouvoir
poder
power
d’obscurcir librement une forme forme
eidos
eîdos
aspecto
perfil
aspect
et d’en souligner une autre, pour les connecter ou les séparer. Pour exprimer cela en termes grammaticaux : le Je suprême en tant qu’agent causal (hetu, prayojaka) est l’ultime responsable du rayonnement Rayonnement
rayonnement
irradiação
irradiación
irradiation
rayons
raios
rays
de l’objet, le « fait » briller. En raison de sa nature nature
physis
phusis
phúsis
natura
natureza
naturaleza
complexe (en fait, on ne peut induire une certaine action dans une autre qu’à condition que le sujet induit ait la capacité intrinsèque d’effectuer une telle action), le modèle de la forme causative est également appliqué pour rendre compte du statut paradoxal de sujets limités dans leur délicat équilibre entre l’autonomie Selbständigkeit
autonomie
estar-em-si-mesmo
self-constancy
autonomia
et l’hétéronomie par rapport Beziehung
Bezug
Verhältnis
Weiter-reden 
relation
relação
relación
rapport
à la Conscience suprême [1].

Original

[...] the shining of the object in memory is not to be viewed as a mechanical or autonomous fact but is to be inscribed within the wider context represented by the free agency of an unitary, supreme consciousness. As Abhinavagupta puts it (p. 31, ll. 17-19), it is only to the Consciousness-principle, manifesting itself as the inner innen
intérieur
interior
inner
außen
aussen
extérieur
exterior
outer
Innenseins
être intérieur
ser interior
interiority
antaratva
self-consciousness of all cognitive acts, that pertains the power to freely obscure one form and highlight another, to connect them or separate them. To express this in grammatical terms : the supreme I as the causal agent (hetu, prayojaka) is the ultimate responsible for the shining of the object, ‘causes’ it to shine. Due to its complex nature (in fact, one can induce a certain action in another only on condition that the induced subject has the intrinsic capacity to perform such action), the model of the causative form is also applied to account for the paradoxical status of limited subjects in their delicate balance between autonomy and heteronomy with respect to supreme Consciousness [2].


Voir en ligne : Studies on Utpaladeva’s Īśvarapratyabhijña-vivṛti Part II : What is Memory ?


[1TORELLA, R. (1987), “Examples of the Influence of Sanskrit Grammar on Indian Philosophy,” East and West 37, pp. 151-164.

[2TORELLA, R. (1987), “Examples of the Influence of Sanskrit Grammar on Indian Philosophy,” East and West 37, pp. 151-164.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?