Philosophia Perennis

Accueil > Tradition chinoise > Wieger : Profusion du Principe

Wieger : Profusion du Principe

dimanche 16 novembre 2008

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

Ce chapitre IV important est consacré à la description du Principe Principe
arche
arkhê
princípio
Princípio
Principio
Principle
. A cause causa
cause
aitia
aitía
aition
de l’abstraction du sujet sujet
objet
sujeito
objeto
subject
object
Subjekt
Objekt
, et peut être aussi par prudence phronesis
prudence
prudência
sabedoria prática
circunvisão
φρόνησις
, ses conclusions choquant les anciennes traditions chinoises, Lao-tzeu emploie trois trinité
trois
triade
ternaire
trindade
três
tríade
ternário
trinity
three
triad
Trimûrti
Trimurti
fois le terme atténué paraître Scheinen
paraître
aparentar
parecer ser
aparência
seeming
Schein
apparence
semblance
, au lieu Ort
lieu
lugar
location
locus
place
du terme catégorique être. — Il ne se prononce pas sur l’origine Anfang
origine
começo
início
comienzo
origem
arche
Anfängnis
começar
iniciar
du Principe, mais le fait antérieur au Souverain des Annales et des Odes. Ce Souverain ne saurait donc être, pour Lao-tzeu, un Dieu Gott
Dieu
Deus
God
Dios
theos
créateur de l’univers Univers
Universo
Universe
. Il n’est pas davantage un Dieu gouverneur de l’univers, car jamais Lao-tzeu ne lui fera une place dans son système, à ce titre. La déclaration faite ici, qu’il est postérieur au Principe, équivaut donc pratiquement à sa négation. — Le Principe, en lui même, est comme un gouffre immense, comme une source infinie. Tous les êtres sensibles sont produits par son extériorisation, par sa vertu arete
excellence
vertu
vertue
virtude
virtue
virtud
tel opérant dans le binôme ciel ciel
cieux
céu
céus
heaven
heavens
cielo
cielos
ouranos
Khien
Thien
terre Terre
Terra
Earth
Tierra
Gea
Khouen
prithvî
. Mais les êtres sensibles, terminaisons du Principe, ne s’ajoutent pas au Principe, ne le grandissent pas, ne l’augmentent pas, ne le remplissent pas, comme dit le texte. Comme ils ne sortent pas de lui, ils ne le diminuent pas, ne le vident pas non plus, et le Principe reste toujours le même. — Quatre quatre
quaternité
quaternidade
cuatro
cuaternidad
four
quaternity
fourfoldness
qualités lui sont attribuées, qui seront plus tard souvent proposées à l’imitation mimesis
imitatio
copie
imitation
cópia
copy
imitación
du Sage sophia
sagesse
sabedoria
wisdom
sabedoría
σοφία
Sage
Sábio
(par ex. Chapitre 56). Ces qualités sont assez mal Übel
Böse
mal
evil
maligno
malefic
the bad
kakos
définies par les termes positifs paisible, simple simplicité
simplicidade
spimplicidad
simplicity
simple
simples
, modeste, amiable. Les termes de Lao-tzeu sont plus complexes. Être mousse, sans pointe ni tranchant. N’être pas embrouillé, compliqué. N’être pas éblouissant, nais luire d’une lumière Licht
lumière
luz
light
phos
prakāśa
prakasha
tempérée, plutôt terne. Partager volontiers la poussière, la bassesse lâcheté
faiblesse
pusillanimité
couardise
paresse
bassesse
indignité
pusilanimidade
covardia
indignidade
du vulgaire.


Voir en ligne : LES PÈRES DU SYSTÈME TAOÏSTE

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?