Philosophia Perennis

Accueil > Tradition chinoise > Tchoang-Tzeu : Pas de contraires dans le Principe

Tchoang-Tzeu : Pas de contraires dans le Principe

dimanche 16 novembre 2008

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

E. — Vous dites, m’objecte-t-on, qu’il n’y a pas de distinctions. Passe pour les termes assez semblables ; mettons que la distinction entre ceux-là n’est qu’apparente. Mais les termes absolument opposés, ceux-là comment pouvez-vous les réduire à la simple simplicité
simplicidade
spimplicidad
simplicity
simple
simples
unité Einheit
unité
unidade
unidad
unity
 ? Ainsi, comment concilier ces termes : origine Anfang
origine
começo
início
comienzo
origem
arche
Anfängnis
começar
iniciar
de l’être Sein
Seyn
l’être
estre
o ser
seer
the being
be-ing
el ser
esse
sattva
sattā
, être sans origine, origine de l’être sans origine ; et ceux-ci : être et néant Nichts
néant
nada
nothing
VOIRE vide
, être avant le néant, néant avant l’être. Ces termes s’excluent ; c’est oui ou non. — Je réponds : ces termes ne s’excluent, que si on les envisage comme existants. Antérieurement au devenir, dans l’unité du principe Principe
arche
arkhê
princípio
Princípio
Principio
Principle
primordial, il n’y a pas d’opposition Gegenstand
Gegen-stand
obiectum
opostos
oposicionalidade
opposition
opposites
. Envisagés dans cette position, un poil n’est pas petit, une montagne n’est pas grande ; un mort Tod
mort
morte
muerte
death
thanatos
mourir
morrer
die
morir
-né n’est pas jeune, un centenaire n’est pas âgé. Le ciel ciel
cieux
céu
céus
heaven
heavens
cielo
cielos
ouranos
Khien
Thien
, la terre Terre
Terra
Earth
Tierra
Gea
Khouen
prithvî
, et moi, sommes du même âge. Tous les êtres, et moi, sommes un dans l’origine. Puisque tout est un objectivement et en réalité Bestand
Grundbestand
Realität 
réalité
realité fondamentale
réalité subsistante
real
réel
realidad
realidade
reality
, pourquoi distinguer des entités par des mots Wort
mot
palavra
palabra
word
Worte
rema
parole
mot
mots
vāk
vāc
, lesquels n’expriment que des appréhensions subjectives et imaginaires ? Si vous commencez à nommer et à compter, vous ne vous arrêterez plus, la série des vues subjectives étant infinie. — Avant le temps Zeit
le temps
o tempo
the time
el tiempo
chronos
kala
, tout était un, dans le principe fermé comme un pli scellé. Il n’y avait alors, en fait de termes, qu’un verbe général. Tout ce qui fut ajouté depuis, est subjectif, imaginaire. Telles, la différence entre la droite droite
direita
right
et la gauche gauche
esquerda
izquierda
left
, les distinctions, les oppositions, les devoirs. Autant d’êtres de raison, qu’on désigne par des mots auxquels rien ne répond dans la réalité. Aussi le Sage sophia
sagesse
sabedoria
wisdom
sabedoría
σοφία
Sage
Sábio
étudie-t-il tout dans le monde Welt
Weltlichkeit
monde
mondanéité
mundo
mundidade
mundanidade
worldliness
mundanidad
Olam hazé
dṛśyam
matériel matière
matéria
matter
ύλη
hyle
material
matériel
materialidade
matérialité
materiality
materialidad
et dans le monde des idées, mais sans se prononcer sur rien, pour ne pas ajouter une vue Sicht
vue
visão
seeing
visión
opsis
subjective de plus, à celles qui ont déjà été formulées. Il se tait recueilli, tandis que le vulgaire pérore, non pour la vérité aletheia
alêtheia
veritas
vérité
truth
verdad
verdade
Wahrheit
, mais pour la montre, dit l’adage. — Que peut-on dire de l’être universel, sinon qu’il est ? Est-ce affirmer quelque chose, que de dire, l’être est ? Est-ce affirmer quelque chose, que de dire, l’humanité Mensch
homme
être humain
ser humano
human being
homem
hombre
the man
anthropos
hommes
humanité
humanity
état humain
estado humano
human state
est humaine, la modestie est modeste, la bravoure est brave ? Ne sont-ce pas là des phrases vides qui ne signifient rien ?... Si l’on pouvait distinguer dans le principe, et lui appliquer des attributs, il ne serait pas le principe universel. Savoir Wissen
saber
savoir
s’arrêter là où l’intelligence intelligence
inteligência
inteligencia
et la parole font défaut vice
vices
vício
vícios
défaut
malice
malícia
kakíai
, voilà la sagesse. A quoi bon chercher des termes impossibles pour exprimer un être ineffable ? Celui qui comprend qu’il a tout en un, a conquis le trésor Wert
valeur
valor
value
Werte
valeurs
valores
values
valioso
valuable
tesouro
treasure
trésor
céleste, inépuisable, mais aussi inscrutable. Il a l’illumination illumination
enlightenment
iluminação
iluminación
Brahma-vidyā
compréhensive, qui éclaire l’ensemble sans faire paraître Scheinen
paraître
aparentar
parecer ser
aparência
seeming
Schein
apparence
semblance
de détails. C’est cette lumière Licht
lumière
luz
light
phos
prakāśa
prakasha
, supérieure à celle de dix soleils, que jadis Chounn vantait au vieux Yao. (Tchoang-tzeu, 2.)


Voir en ligne : LES PÈRES DU SYSTÈME TAOÏSTE

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?