Philosophia Perennis

Accueil > Tradition chrétienne > Grégoire de Nysse (335-394)

Grégoire de Nysse (335-394)

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

Né dans un milieu pénétré de christianisme : sa grand-mère mère
mãe
mother
madre
Macrine l’Ancienne, sa mère Emmélie, sa soeur ainée Macrine la jeune, deux dualité
dyade
duality
dualidad
dualidade
dois
two
deux
de ses frères Basile et Pierre de Sébaste, sont des saints ; lui-même, après une jeunesse pieuse, traversa une crise très grave, au cours de laquelle il abandonna la carrière ecclésiastique où il avait franchi les premiers degrés - il était lecteur, - se maria e se consacra à la rhétorique. Mais sous l’influence de Grégoire de Nazianze, l’ami de Basile et le sien, et de son fils
filho
hijo
son
fraire ainé, il renonça au monde Welt
Weltlichkeit
monde
mondanéité
mundo
mundidade
mundanidade
worldliness
mundanidad
Olam hazé
et se retira à Annesi, où Basile avait fondé une communauté d’hommes Mensch
homme
être humain
ser humano
human being
homem
hombre
the man
anthropos
hommes
humanité
humanity
état humain
estado humano
human state
auprès de laquelle sa soeur Macrine devait fonder une communauté de femmes. (Jean Daniélou, Platonisme & Théologie teologia
théologie
teología
theology
θεολογία
mystique mysticisme
misticismo
mysticism
μυστικός
mystikos
místico
místicos
mystic
mystique
. Aubier, 1944)