Philosophia Perennis

Accueil > Philosophia > LE DÉSIR DE DIEU DANS LA PHILOSOPHIE DE PLOTIN

LE DÉSIR DE DIEU DANS LA PHILOSOPHIE DE PLOTIN

La philosophie de Plotin étant commandée par une attitude d’âme à l’égard de la divinité, il sert beaucoup d’avoir déterminé cette attitude pour interpréter les imprécisions de la pensée, l’obscurité des métaphores, les insuffisances de la déduction. Pour me placer en quelque sorte au « centre de sa vision philosophique », pour le lire autant que possible avec ses yeux à lui, [4] j’ai fait d’abord une brève étude de son âme : c’est le sujet du premier chapitre, le second examine la nature, l’objet, l’extension de ce « fils de l’âme » qu’est le Désir ; le troisième, le mot θεός et l’idée de Dieu. — Une fois éclaircies la notion de désir et la notion de Dieu, les chapitres suivants s’occupent du désir de Dieu, des conditions métaphysiques de son existence (c. 4), des voies par lesquelles il tend à sa fin (c. 5), enfin de son terme, l’union dans l’extase (c. 6). C’est donc l’ensemble du système plotinien, qui est ici considéré, au point de vue spécial du désir ou de l’amour de Dieu, dans l’intention de mettre en relief ce qui d’ordinaire a été laissé de coté par des exposés d’ailleurs puissants et consciencieux comme celui de Zeller, le mouvement sa vie du système ... ce qui lui donne son allure.

https://archive.org/details/ledsirdedieuda00arnouoft